Région Méditerranée de la Basse Californie – Mexique

Ambrosia marítima
Ambrosia marítima

L’État de la Basse Californie comprend deux régions fito-géographiques: la Région Californienne (aussi appelé Méditerranée) et la Région du Désert Central ou Désert Sonorense.

Région Californienne ou Méditerranéenne2 Baja California Mapa

Il occupe la portion le Nord-ouest de l’État, de la frontière internationale avec les États-Unis d’Amérique jusqu’à la hauteur du El Rosario, Baja California, l’île de Guadalupe et la côte du Pacifique jusqu’aux collines de Juarez et de San Pedro Martir. Le climat est méditerranéen, avec des hivers doux et humides modérément, en alternance avec des étés secs et chauds. Le brouillard constitue un facteur climatique important pour le développement biologique des organismes de la région, le printemps est l’époque normale de fleuraison et de croissance d’espèces annuelles. Cette région floristique compte environ 795 genres et 4452 espèces de plantes vasculaires natives, les communautés végétales présentes dans cette région sont des marais (1), des dunes (2), le buisson côtier (3), le chaparral (4)et le bois de conifères (5):

1. Marais

Cressa truxillensis
Cressa truxillensis

La végétation des marais se trouve le long de la côte de Baja California dans les zones inondables des estuaires et les lagunes côtières. Les plantes ne sont pas très élevés et souvent succulentes. Ces plantes sont adaptées à l’évolution de la salinité des sols. Dans les marais de cette région se distinguent différentes zones:

Salicornia pacifica
Salicornia pacifica

Marais basse: Représenté par deux associations d’espèces permanentes; Spartinetum foliosae et Sarcocornietum pacificae.

Marais Moyen: Il s’étend entre 70 cm et 90 cm au-dessus du niveau moyen de la mer, et est dominé par  Salicornia pacifica dans sa forme erecta, contrairement à la forme rampante précédente. Dans ce domaine augmente la diversité floristique.

Monanthchloe littoralis
Monanthchloe littoralis

Marais Haut: Il comprend la zone située entre 90 cm et 100cm, et correspond à une zone généralement sec avec des inondations occasionnelles. La salinité excessive du sol permet l’existence d’espèces telles que: Distichlis spicata, Monanthchloe littoralis, Cressa truxillensis y Arthrocnemum subterminale. Ces espèces s’étendent quelques mètres vers l’intérieur du continent, en dépendant de la profondeur de l’eau salée souterraine, en permettant l’existence des espèces d’avance mentionnées.

2. Dunes 

Simmondsia chinensis
Simmondsia chinensis
Ambrosia maritima
Ambrosia maritima

Elles sont distribués le long des côtes du Pacifique et du Golfe de la Californie, depuis la ligne frontalière jusqu’au parallèle 28°, les dunes qui ressortent par son étendue sont: Los Médanos, El Ciprés, La Joya, San Quintín, El Rosario, Rosarito et Desierto de Vizcaíno. La végétation des dunes se caractérise par l’originalité de leurs communautés et le degré d’endémisme élevé, les plantes sont petites et succulents.  Les espèces Ambrosia marítima et Carpobrotus aequilaterus sont considérées
espèces clé parce qu’elles sont pionnières et fixatrices de sable. Le composant floristique de cette communauté s’enrichit avec espèces de marais et de broussailles côtières comme: Aesculus parryiSimmondsia chinensis, Euphorbia misera, Aesculus parryi, Ambrosia chenopodifolia y Asclepias sp. Les dunes côtières représentent un système de protection de la ligne de côte, elles dissipent et amortissent les effets produits par la force de la houle et elles fonctionnent comme une réserve de sable sur les plages érodées. Les dunes se considèrent comme écosystèmes fragiles.
Les dunes sont des communautés avec une haute hétérogénéité spatiale, dans des termes de la grande diversité de microclimats présents avec les facteurs physiques qui varient radicalement. Le degré de stabilisation des systèmes de dunes dépend de la couverture végétale. Les parties stabilisées des systèmes de dunes se trouvent dans les zones plus éloignées de la mer et dans ces parties existent des pâturages de sols sablonneux.

3. Buisson Côtier

Agave shawii
Agave shawii

Ce type de végétation se présente dans une forme discontinue le long de la côte du Pacifique de la frontière internationale à El Rosario, et est considéré comme une transition entre le désert et le chaparral.

Dudleya laceolata
Dudleya laceolata
Machaerocereus gumosus
Machaerocereus gumosus

Cependant, cette distribution n’est pas uniforme, puisque dans quelques occasions ce type de végétation arrive à pénétrer jusqu’à 30 kms à l’intérieur, en occupant de grande étendue, principalement dans des versants proches de la sierra San Pedro Mártir, à une altitude de 500 mètres. Les plantes arbustives des côtes sont peu élevées et elles oscillent entre 0.5m et 2.0m. Les espèces arbustives et décidues dominent et elles établissent des communautés ouvertes représentées par les familles Asteraceae, Lamiaceae et Polygonaceae. Dans l’État de Baja California, le buisson côtier présente trois types d’associations:

Rosa minutifolia
Rosa minutifolia

La zone Diegana: les succulentes dominent, comme l’Agave shawii qui aux États-Unis d’Amérique est déclaré en voie de disparition ce qui surélève l’importance de sa conservation.

La zone Martiriana: correspond à un buisson côtier de Rosa minutifolia, Dudleya lanceolata et Mesembryanthenum crystallinum entre autres espèces.

La zone Vizcainiana: le buisson côtier est dominé par des espèces caractéristiques du désert central comme Machaerocereus gumosus et Cephalocereus sp.. Cette zone est considérée comme une aire de transition entre le buisson côtier xerófito et le buisson côtier succulent.

4. Chaparral

Adenostoma fasciculatum
Adenostoma fasciculatum
Rhus integrifolia
Rhus integrifolia

Le chaparral est caractérisé par des arbustes toujours verts, sclérophylles des racines profondes, des feuilles petites et dures qui supportent des périodes de sécheresse extrême avec des espèces caractéristiques comme:  Adenostoma fasciculatum,   Adenostoma sparsifoliumRhus integrifoliaArtemisia tridentata. Selon leurs caractéristiques et les espèces communes, le chaparral peut être divisé en trois types:

Adenostoma sparsifolium
Adenostoma sparsifolium

Chaparral côtier: Il est associé  au buisson côtier et se présente en général dans des canons et des vallons dans la ligne de côte.

Artemisia tridentata
Artemisia tridentata

Chaparral intermédiaire: Il est distribué vers la partie continentale et prendre le nom de l’espèce caractéristique, qui peut être chamizo, Manzanita ou de chêne arbustive.

Chaparral en altitude: 800m au dessus du niveau de la mer qui correspond à la zone de la frontière avec la forêt de conifères.

5. Bois de conifère

Pinus jeffreyi
Pinus jeffreyi
Pinus monophylla
Pinus monophylla

Cette végétation est localisée principalement dans les hautes montagnes de climat froid – tempérant de la péninsule, et sa plus grande occurrence est au Nord extrême, en occupant les deux massifs montagneux principaux de l’État, les sierras de Juárez et San Pedro Mártir, également dans des zones des sierras de Santa Isabel, Yubay, San Borja, Sierra Blanca, Isla de Cedros et Guadalupe et Ejido Eréndira.

La Sierra de Juarez est la plus grande zone boisée de l’entité, avec une zone de forêt de 342,113 hectares où 94,3 pour cent sont des espèces de pin et 5,7 pour cent sont les chênes, tandis que la Sierra de San Pedro Màrtir a une superficie forestière de 149,660 hectares. La végétation du bois de conifères se classe conformément à son composant floristique dans bois de Pinus (A), bois de Juniperus (B) et bois de Cupressus (C) :

A. Bois de Pinus

Le bois de Pinus a trois variétés :

Pinus quadrifolia
Pinus quadrifolia

Pinus coulteri
Pinus coulteri

Pinus attenuata
Pinus attenuata

Pinus muricata
Pinus muricata
Pinus radiata
Pinus radiata

-Bois de montagne: distribué à partir de 1200 à 2800 m, principalement dans la Sierra de Juarez et de San Pedro Martir. Les espèces dominantes des forêts de montagne sont Pinus jeffreyi, Pinus monophylla et Pinus quadrifolia, elles occupent des surfaces considérables dans la zone de La Rumorosa, le Sud-ouest de Sierra Juárez, Sierra de Calamajué et Sierra de San Borja. Le Pinus coulteri est une espèce écologique très importante et se trouve dans des petites zones de Sierra Blanca, Cerro Hanson et Sierra San Pedro Mártir.Pinus radiata

Bois Côtier: Situé sur la côte nord-ouest de l’état, à 500 m, dans des localités comme le Cañón del Arce, Cañón de Doña Petra, San Vicente et  Pinus radiataEjido Eréndira, parmi les forêts de pins du littoral peuvent être trouvés espèces considérées comme communautés pro-climax ou reliquats: Pinus attenuata et Pinus muricata.

Bois Insulaire: Situé sur l’île de Cedros et Guadalupe. Dans les bois de pin insulaire, l’espèce dominante est Pinus radiata, cette espèce est peu abondante et avec peu de régénération naturelle.Pinus radiata

B. Bois de Juniperus

Juniperus californica
Juniperus californica

Ce genre, avec le Cupressus, est rarement inclus dans la description des composants des bois de la Baja California, le Juniperus sp. joue un rôle très important du point de vue floristique et écologique, Juniperus californica est l’unique espèce et elle est distribué par La Rumorosa, Ejido Héroes de la Independencia, Valle de Ojos Negros, Sierra de Juárez et San Pedro Mártir, l’île Cedros et dans l’île de Guadalupe.

C. Bois de Cupressus Calocedrus decurrens

Calocedrus decurrensTrès rare, ce bois se restreint aux zones géographiques avec des caractéristiques écologiques très spécifiques, tels que les conditions côtières; Cupressus arizonica var. stephensonii, Cupressus montana, endémique de San Pedro Mártir et Cupressus guadalupensis var. forbersii, sont les espèces caractéristiques de cette végétation, Calocedrus decurrens est une autre espèce composante qui est uniquement distribuée dans la Sierra de San Pedro Mártir.

Liste des plantes

Región Desértica

  • Acacia brandegeeana
  • Acacia peninsularis
  • Agave deserti
  • Agave shawii
  • Ambrosia dumosa
  • Atriplex canescens ssp. Linearis
  • Atriplex julacea
  • Atriplex polycarpa
  • Avicennia germinans
  • Brahea brandegeei
  • Bursera filicifolia
  • Bursera hindsiana
  • Bursera microphylla
  • Cylindropuntia spp.
  • Cyrtocarpa edulis
  • Ebenopsis confinis
  • Encelia farinosa
  • Fouquieria columnaris
  • Fouquieria diguetti
  • Fouquieria splendens
  • Frankenia palmeri
  • Jatropha cinérea
  • Jatropha cuneata
  • Laguncularia racemosa
  • Larrea tridentata
  • Lophocereus schottii
  • Lycium californicum
  • Lysiloma candidum
  • Lysiloma candidum
  • Lysiloma divaricatum
  • Mammillaria spp.
  • Myrtillocactus cochal
  • Olneya tesota
  • Opuntia bigelovii
  • Opuntia cholla
  • Opuntia ramosissima
  • Opuntia spp.
  • Opuntia tesajo
  • Pachycereus pringlei
  • Pachycereus pringlei
  • Pachycormus discolor
  • Parkinsonia florida
  • Parkinsonia microphylla
  • Prosopis glandulosa
  • Prosopis glandulosa var. Torreyana
  • Prosopis palmeri
  • Prosopis pubescens
  • Psorothamnus spinosus
  • Ramalina menziesii
  • Rhizophora mangle
  • Senna polyantha
  • Stenocereus gummosus
  • Stenocereus thurberi
  • Tillandsia ferrisiana
  • Tillandsia recurvata
  • Viguiera deltoidea
  • Viguiera microphylla
  • Washingtonia robusta
  • Yucca valida
  • Yucca whipplei

Región Tropical

  • Acacia brandegeeana
  • Albizia occidentalis
  • Arbutus peninsularis
  • Bernardia lagunensis
  • Bursera cerasifolia
  • Bursera microphylla
  • Chloroleucon mangense
  • Cyrtocarpa edulis
  • Diospyros califórnica
  • Dodonaea viscosa
  • Erythrina flabelliformis
  • Esenbeckia flava
  • Ficus brandegeei
  • Fouquieria diguetii
  • Gochnatia arborescens
  • Havardia mexicana
  • Jatropha cinérea
  • Jatropha cuneata
  • Jatropha vernicosa
  • Karwinskia humboldtiana
  • Lysiloma divaricatum
  • Mimosa xanti
  • Nolina beldingi
  • Opuntia cholla
  • Pachycereus pecten–aboriginum
  • Pachycereus pringlei
  • Parkinsonia florida subsp. Peninsulare
  • Pinus lagunae
  • Plumeria acutifolia
  • Quercus brandegeei
  • Quercus devia
  • Quercus tuberculata
  • Senna atomaria
  • Zanthoxylun arborescens

Sierras De Juárez Et San Pedro Mártir

  • Abies concolor
  • Arctostaphylos pringlei
  • Arctostaphylos pungens
  • Pinus jeffreyi
  • Pinus lambertiana
  • Pinus monophylla
  • Pinus quadrifolia
  • Populus tremuloides
  • Quercus peninsularis
  • Salvia pachyphylla

Chaparral

  • Adenostoma fasciculatum
  • Adenostoma sparsifolium
  • Aesculus parryi
  • Cercocarpus betuloides
  • Eriophyllum confertiflorum
  • Fraxinus parryi
  • Gutierrezia sarothrae
  • Heteromeles arbutifolia
  • Malosma laurina,
  • Ornithostaphylos oppositifolia
  • Rhamnus ilicifolia
  • Rhus ovata
  • Xylococcus bicolor

Islas Del Pacífico Norte

  • Adenostoma fasciculatum
  • Agave sebastiana
  • Ambrosia camphorata
  • Ambrosia chenopodifolia
  • Artemisia califórnica
  • Baeriopsis guadalupensis
  • Brahea edulis
  • Callitropsis guadalupensis
  • Cistanthe guadalupensis
  • Coreopsis gigantea
  • Dudleya guadalupensis
  • Eriogonum fasciculatum
  • Eriophyllum confertiflorum
  • Ferocactus chrysacanthus
  • Hemizonia greeneana
  • Hemizonia palmeri
  • Juniperus califórnica
  • Pachycormus discolor
  • Perityle incana
  • Pinus radiata
  • Quercus cedrosensis
  • Quercus tomentella
  • Rhus lentii.
  • Stephanomeria guadalupensis
  • Xylococcus bicolor

Matorral Costero

  • Aesculus parryi
  • Agave shawii
  • Ambrosia chenopodiifolia
  • Artemisia californica
  • Baccharis sarothroides
  • Bergerocactus emoryi
  • Cylindropuntia rosarica
  • Dudleya spp.
  • Eriogonum fasciculatum
  • Eriophyllum confertiflorum
  • Euphorbia misera
  • Fraxinus parryi
  • Hazardia rosarica
  • Hazardia squarrosa var. Grindelioides
  • Hazardia vernicosa
  • Malosma laurina
  • Myrtillocactus cochal
  • Opuntia littoralis
  • Prunus fremontii
  • Rhamnus crocea
  • Rhus integrifolia
  • Salvia apiana
  • Salvia munzii
  • Simmondsia chinensis
  • Stenocereus gummosus

 

ÉCORÉGIONS DE LA PÉNINSULE DE BAJA CALIFORNIA

Ecorregiones

.

Sources:
 Gouvernement de l’État de la Basse Californie. Región Californiana o Mediterranea [en ligne]. Disponible en Web: http://www.bajacalifornia.gob.mx/portal/nuestro_estado/recursos/flora.jsp [consultation: 16 septembre 2013]
 Charlotte E. González–Abraham, Pedro P. Garcillán, Exequiel Ezcurra. Écorégions de la péninsule de Basse-Californie: une synthèse. Boletín de la Sociedad Botánica de México [en ligne]. Décembre 2010, no.87 [consultation: 16 septembre 2013]. Disponible dans Internet:< http://www.scielo.org.mx/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0366-21282010000200006 > ISSN 0366-2128

Images: mentionnées dans le texte (mettrez le curseur sur chaque image sans appuyer)
Réalisation: María Rodríguez

 

Advertisements

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s